En 2014, vos symptômes ont été un enfer : 4 petites choses à faire pour changer la donne en 2015 !

Saviez-vous que la durée moyenne de la transition ménopausique est de 3 ans 8 mois et 20 jours. Lorsque cette transition se passe relativement bien, ce nombre n’a pas d’importance. Je dirai même que c’est un non-évènement. Par contre, lorsque les symptômes en viennent à pourrir votre quotidien, ces 3 ans 8 mois et 20 jours sont des nombres qui font frémir. En d’autres termes, si votre 1ère année de symptômes vous a fait voyager en enfer, comment faire pour que la 2ème vous fasse monter progressivement au paradis ? Les quatre conseils suivants vont surement vous aider!

D’abords, faîtes le bilan. 

Faire le bilan suppose d’être honnête avec soi-même et  de faire son autocritique. Cela  suppose de se poser les bonnes questions, de prendre le recul nécessaire et d’appliquer quelques petites choses simples.

  • En matière de transition ménopausique, la question simple à se poser est «quelles habitudes de vie ai-je modifié pour diminuer ou mieux vivre les symptômes de ma ménopause?». Si vous n’en avez modifié aucune, il est temps de rectifier le tir en 2015 en vous fixant de petits objectifs.
  • Si vous n’avez pris aucun rendez-vous avec vous-même en 2014, vous pouvez rétablir progressivement la situation en 2015. Comment? Par exemple, en vous accordant tout simplement 30 mn de méditation ou de sport tous les matins au réveil quitte à vous lever un peu plus tôt.
  • Vous ne voyez plus vos amies, vos proches? Changer la donne en imposant des rituels: voir vos amies une fois par semaine par exemple…Fous rires, confidences et échanges de bons tuyaux garantis!

Ensuite, arrêtez de mettre tout sur le dos de votre entrée en ménopause.

Si je grossis, c’est à cause de la ménopause. Si j’ai une baisse de libido c’est à cause de la ménopause. Si je suis déprimée, c’est à cause de la ménopause. Si je n’ai envie de rien faire, c’est à cause de la ménopause. Si ça va mal dans mes relations avec les autres, c’est à cause de la ménopause. Si ceci ou cela…c’est à cause de la ménopause. STOP! Oui, il y a une réalité des symptômes mais attention à ne pas reporter tous vos problèmes sur vos symptômes:

“Sachez faire la part des choses en tirant le bon grain de l’ivraie”

Par ailleurs, adoptez une vision positive de votre entrée en ménopause.

La ménopause n’est pas une maladie et hormis le fait qu’une fois confirmée, vous n’aurez plus d’enfant, ce n’est pas non plus le début de la fin. Bien que notre société occidentale ait parfois tendance à véhiculer des croyances, des attitudes, et des valeurs négatives vis-à-vis de la ménopause, ce n’est pas le début de la fin…sauf si vous regardez la une des magazines féminins qui oscille entre jeunisme, sexisme, âgisme. De cela, il en résulte que lorsque les premiers symptômes arrivent et s’installent pour de bon, beaucoup de femmes se sentent désemparées face à leurs symptômes jusqu’à oublier le message profond de cette transition. Bien sûr, une vision positive de la ménopause n’empêchera pas les symptômes de se produire, en revanche une vision négative aura pour effet de les renforcer.

 

«Dans toute situation, il y a des aspects négatifs et des aspects positifs.  Focaliser son attention sur les aspects négatifs ne dépend que de vous et vous uniquement. L’entrée en ménopause ne déroge pas à cette conviction»

 

Enfin, célébrez la ménopause.

Et oui, on y revient; en même temps, c’est l’idée centrale qui fut à l’origine de ce blog!wlEmoticon-smile.png

Dans l’absolu, le fait de célébrer a des vertus incroyables. Les Hommes (avec un grand H) ont toujours célébré les transitions de vie. Par exemple,

  • les rituels de naissance sont présents dans quasiment toutes les cultures. Dans nos sociétés occidentales, les babyshower font désormais un tabac. Chez les chinois, il y a le rituel des trois matins pour célébrer la naissance d’un bébé et lui envoyer de bonnes ondes.
  • Chez les apaches, on exécute la danse du soleil levant. Cette cérémonie célèbre pendant 4 jours le passage du statut de petite fille à celui de jeune femme.
  • Et pour ce qui est de l’entrée en ménopause, de nombreuses cultures, notamment en Inde et en Afrique célèbrent la femme pour cette nouvelle étape de sa vie qui s’annonce.

Alors, pourquoi aujourd’hui avons-nous perdu ce pouvoir de célébration qui nous a été donné en cadeau depuis que le monde est monde ? Car dans l’absolu, il y a des vertus à célébrer :

  • célébrer permet de profiter de l’instant présent;
  • célébrer renforce son énergie intérieure;
  • célébrer révèle sa nature;
  • célébrer créé du lien social.

De manière plus spécifique, si vous souhaitez connaitre 5 raisons concrètes de célébrer la ménopause, je vous conseille de télécharger notre ebook : il est gratuit et vous n’avez rien à perdre!

Vos symptômes ont été un enfer en 2014? Qu’allez-vous faire pour changer la donne en 2015? Partagez en commentaire vos conseils et trois actions que vous allez prendre dès demain pour passer de l’enfer au paradis!

Je vous souhaite de passer une année 2015 sereine!

Sereinement votre.

Chantou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *