Pourquoi se préoccuper du bien-être du corps et de l’esprit pour bien préparer et bien vivre la ménopause ?

Nous voilà arrivés à la cinquième et dernière dimension secrète d’une bonne préparation de la ménopause: le bien être du corps et de l’esprit. Il faut savoir en effet que la transition du milieu de vie chez la femme s’accompagne souvent d’une série de petits maux qui, lorsqu’ils s’accumulent, impactent le Bien- Être à la fois physique et mental.

Aussi, anticiper et prendre soin de son corps et de son esprit s’avèrent crucial d’autant que certains symptômes de la ménopause ont directement un lien avec la santé mentale et/ou la santé physique.

 

Pourquoi le bien-être de l’esprit et du corps sont-ils essentiels quand on commence à entrer en ménopause ?

En milieu de vie, les risques de dépression, d’anxiété, les variabilités de l’humeur (ou encore l’irritabilité) dues aux variations hormonales sont plus fréquents. Certes, il ne faut pas mettre tout sur le compte de la ménopause. S’il est vrai que, la santé mentale d’une femme à ce moment précis de sa vie peut être fragilisée, il convient de savoir également que cette fragilisation s’accroit  s’il y a des antécédents dépressifs ou si une femme est sujette à des fragilités émotionnelles. Aussi, prendre soin de son bien être émotionnel est capital et incontestablement, le sport contribue à ce bien être émotionnel.

Outre les bienfaits indéniables sur la santé et cela quelque soit son âge, faire du sport en pré-ménopause, périménopause ou ménopause permet de :

  • réguler les effets de l’activité hormonale et entre autre de maintenir le taux d’hormone de croissance qui naturellement décroit passé 40 ans. Nous aurons l’occasion d’y revenir dans de prochains articles

  • prévenir ou contrôler la prise de poids

  • réduire le risque de cancer du sein

  • renforcer les articulations

  • et plus globalement réduit les symptômes psychiques de la ménopause.

Le tout, c’est de s’y mettre ou de s’y remettre si en d’autres temps vous avez été une vraie sportive!

 

Alors quel sport choisir quand le voyage vers la ménopause a commencé ?

Avant toute chose, vous devez connaitre votre corps et prendre en compte de votre histoire sportive. Une visite médicale de routine pour s’assurer qu’on peut faire du sport sans risque n’est pas inutile, même recommandée pour redémarrer sereinement.

Si la dernière fois que vous avez fait du sport remonte au lycée, il faudra bien évidemment commencer doucement pour ne pas vous blesser, stresser votre corps ou tout simplement abandonner trop tôt!

Les sports fortement recommandés pour une femme qui commence à ressentir les premiers symptômes de la ménopause ou dont la ménopause a été confirmée sont présentés ci-dessous. En associant ces sports à des activités de relaxation et de méditation, je vous garantie qu’il est possible de bien vivre, ou selon l’intensité des symptômes de la ménopause, de mieux vivre la ménopause!

  • La marche, le vélo, la natation, l’aqua gym, la course à pied : ces sports sont excellents pour reprendre en douceur et sans dommage collatéraux pour le corps. Ils ont par ailleurs des effets positifs indéniables sur l’activité cardio-vasculaire en développant l’endurance.
  • le stretching, le yoga, le pilâtes et même le Taï Chi . Outre le fait que ces sports contribuent également fortement au bien être mental, ils sont excellents pour la souplesse et l’agilité  des muscles

On peut également faire du sport tout en s’amusant en couple ou entre copine. Ce qui importe quand on reprend une activité sportive, c’est la constance et la discipline.

Il ne faut surtout pas s’infliger une cadence infernale : l’essentiel étant de rentrer dans un rythme et de vous y conforter. En général (et je parle pour moi), c’est faire du sport sur la durée qui est le plus difficile!

Vous voulez bien préparer votre ménopause ? Vous souhaitez vivre sereinement un état qui se produira tôt ou tard dans votre vie de femme ? Vous êtes déjà en plein dedans ? Relisez donc les 5 dimensions secrètes d’une bonne préparation de la ménopause! Vous n’avez plus d’excuse et il n’y a plus “ka”!… Je vous  rappelle ces secrets au cas où:

Sereinement votre

 

Chantou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *